Élections municipales du 28 juin 2020

JEAN-BAPTISTE HAMONIC

UN PROJET CITOYEN POUR LA VILLE DE DEMAIN

Cap sur le second tour : même équipe, même projet, même détermination !

Charte d’Éthique Sanitaire

Après 2 mois de confinement pendant lesquels chacun a pris soin de soi et des siens, nous retrouvons aujourd’hui un peu plus de latitude dans nos espaces de vie en respectant les gestes barrières préconisés par les autorités sanitaires. Néanmoins, cette liberté retrouvée s’accompagne de responsabilités destinées à limiter la propagation du Covid-19.

Respectueux de ce contexte et de votre santé, le collectif Villepreux Naturellement ! reprend sa campagne pour le 2nd tour des élections municipales. Aussi, nous avons fait le choix de définir les règles qui nous apparaissent indispensables pour maintenir la sécurité sanitaire de chacun.

• Chaque membre du collectif Villepreux Naturellement ! sera porteur d’un masque et/ d’une visière le cas échéant lors des rencontres et interactions avec les Villepreusiennes et les Villepreusiens.

• Nos échanges se tiendront sur des points statiques où chaque Villepreusienne et Villepreusien sera invité à un lavage des mains par friction à l’aide de solution hydro-alcoolique avant de saisir le document/tract mis à sa disposition.

• Dans un esprit de responsabilité et de respect des gestes barrières, nous n’organiserons aucune réunion publique en intérieur.

• La distance physique de 1 mètre minimum sera respectée à tout instant lors des échanges avec les Villepreusiennes et les Villepreusiens.

• Des réunions pourront être organisées dans le respect des préconisations légales et réglementaires ainsi que des gestes barrières grâce à :

– Un accueil sécurisé,
– Un nombre de participants limité,
– Une mise à disposition de solution hydro-alcoolique à l’arrivée,
– Une gestion des flux de type « marche en avant »,
– Une mise à disposition d’un masque neuf pour les participants n’en disposant pas,
– Le pré-positionnement de chaises respectant l’écartement de 1 mètre minimum.

• Des réunions en visioconférence et Facebook Live seront proposées aux Villepreusiennes et Villepreusiens désireux de venir à la rencontre du collectif Villepreux Naturellement ! pour être accessibles au plus grand nombre

• Les opérations de boîtage seront effectuées par des binômes du collectif Villepreux Naturellement ! qui porteront un masque et une visière le cas échéant. Ils disposeront d’un flacon de solution hydro-alcooliqueUn lavage des mains par friction sera effectué avant et après chaque opération de distribution.

• Toujours dans un esprit de responsabilité et de respect des gestes barrières, les membres du collectif Villepreux Naturellement ! n’effectueront aucun porte-à-porte durant cette campagne du 2nd tour des élections municipales.

• Les opérations d’affichage seront réalisées par des membres du collectif Villepreux Naturellement ! porteurs de masque et d’une visière le cas échéant.

• Comme pendant toute la durée du confinement, le collectif Villepreux Naturellement ! poursuivra principalement ses réunions de travail en visioconférence. Seules les réunions de travail de 10 membres ou moins seront autorisées dans le strict respect des gestes barrières et de la distanciation physique.

Engagé à vos côtés, pour Villepreux, naturellement !

Jean-Baptiste Hamonic

NOTRE VISION POUR VILLEPREUX

Trop nombreux sont les élus qui résument aujourd’hui l’action politique locale à la seule gestion budgétaire. Elle est primordiale, mais ne constitue pas une fin en soi. Je suis convaincu que le rôle d’un maire est aussi d’accompagner les évolutions sociétales et de rechercher constamment le bien-être de ses administrés. Il doit être porteur d’une vision pour la ville.

Une commune est vivante, en constante évolution. Nous ne sommes pas de ceux qui affirment que rien ne doit changer. Nous ne sommes pas de ceux qui font la promesse irréaliste de dire qu’il n’y aura plus aucun aménagement à Villepreux. Nous vous proposons au contraire d’anticiper et d’accompagner cette évolution, d’en être les acteurs pour aller vers le mieux-vivre ensemble.

La ville de demain, c’est une ville à taille humaine et durable, qui sait avant tout répondre aux besoins de sa population actuelle !

J’aurai, en ce sens, prochainement l’occasion de m’exprimer sur l’avenir de la zone dite de la centralité (face au collège), car le dénommé projet « Central Park » ne répond pas à cette exigence.

Notre ambition est globale : préserver notre environnement, encourager la mixité sociale, rendre la ville attractive et dynamique, répondre aux besoins d’accès aux soins, favoriser l’accompagnement des plus fragiles, soutenir la jeunesse dans ses projets, développer l’offre culturelle, les sports et les loisirs, afin que chacun puisse s’épanouir dans une ville sûre et conviviale.

Retrouvez nos 15 premières propositions qui participent de cette vision

1 – Développer un parcours de soins de proximité

Nous inciterons – dans le cadre du plan gouvernemental « ma santé 2022 » – l’installation de professionnels de santé (dont des généralistes) afin d’étoffer l’offre de soins locale, insuffisante à ce jour. Nous proposerons notamment une bourse d’étude à de futurs diplômés en médecine en échange de leur installation et un local adapté sur le modèle d’une maison de santé.

2 – Mettre en place un plan vélo à horizon 2025

Nous engagerons les études et concertations citoyennes préalables au développement de véritables infrastructures (voies cyclables dédiées, espaces de stationnement dédiés et sécurisés, signalétique adaptée) en partenariat avec les autorités organisatrices des mobilités compétentes. Nous avons pour objectif l’interconnexion des quartiers et le déploiement de liaisons vers les gares routières et ferroviaires du territoire. Nous appuierons et compléterons les mesures incitatives pour favoriser l’utilisation du vélo (service de location à longue durée ou aide à l’achat d’un vélo électrique) soutenues par l’agglomération et la Région.

3 – Conduire des aménagements futurs durables et écoresponsables

Nous participerons à la lutte contre le changement climatique et le déclin de la biodiversité causés par l’expansion croissante des villes. Nous mènerons une politique d’aménagement raisonnée, en fonction des besoins de la population, et mettrons un terme aux constructions périphériques afin de lutter contre l’artificialisation des sols. Nous préserverons les espaces agricoles, naturels et boisés par la sanctuarisation des ZAP (Zones Agricoles Protégées) et le renforcement du PLU (Plan Local d’Urbanisme) en matière d’exigences environnementales. Nous élaborerons une charte environnementale opposable aux promoteurs et aménageurs.

4 – Remettre la nature au cœur de la ville

Nous entreprendrons une politique de végétalisation des espaces publics urbains (exemple : place Riboud). Nous proposerons un « plan arbres » construit sur un système de parrainage ; une végétalisation de certains espaces bitumés ; un maillage de traversées piétonnes végétalisées; l’expérimentation de jardins partagés sur les toits de logements collectifs ou de bâtiments communaux. Nous élaborerons un programme avec les agriculteurs pour les aider à sortir de l’utilisation de pesticides.

5 – Repenser le partage de l’espace public pour de nouvelles mobilités

Nous porterons une politique diversifiée sur le transport pour donner davantage de place aux alternatives à la voiture, tout en répondant aux besoins de stationnement. Au-delà du vélo, nous accompagnerons le covoiturage et l’autopartage en définissant de nouveaux partenariats et des aires dédiées. Nous développerons la politique de transports en commun, notamment en défendant l’expérimentation du transport à la demande, auprès de l’agglomération et des autorités compétentes, pour les personnes à mobilité réduite et personnes âgées, et de navettes permettant l’accès aux commodités du quotidien.

6 – Lutter contre les incivilités et créer les conditions d’une sécurité de proximité au quotidien

Nous veillerons au respect de la loi et appliquerons les sanctions telles que prévues et renforcées récemment par le législateur et ce dès la première infraction : tolérance zéro. Nous poursuivrons le recrutement de policiers municipaux, en étudiant l’opportunité d’une mutualisation et d’une coopération dans des zones d’intérêt commun avec les villes voisines. Nous permettrons aux habitants d’effectuer leurs dépôts de plainte auprès d’un référent communal. Nous créerons une brigade verte citoyenne pour préserver la propreté de la ville.

7 – Accompagner nos commerçants et encourager une offre locale nouvelle

Nous soutiendrons les commerçants par de nouveaux partenariats et de nouvelles actions de valorisation de leurs activités. Nous redynamiserons le village en créant des places de stationnement dans la cour de l’école Jacques Gillet – après transformation de l’école en école des arts – et par l’implantation de nouveaux commerces (réflexion sur l’opportunité de créer une épicerie solidaire et/ou une boutique éphémère pour la vente de produits locaux en circuit court et la promotion d’offres saisonnières et concepts nouveaux). Nous faciliterons les conditions d’arrivée de nouveaux commerces de restauration et de convivialité par une politique fiscale incitative et instaurerons une fiscalité majorée pénalisant les locaux commerciaux vacants.

8 – Créer un espace collaboratif partagé

Nous aménagerons un espace collaboratif partagé et équipé, accessible aux actifs pratiquant le télétravail, aux créateurs d’entreprises et indépendants, aux candidats en recherche d’emploi et aux étudiants, afin de favoriser la réduction des déplacements domicile — lieu de travail et de répondre aux évolutions du monde du travail. Nous mobiliserons les dispositifs de l’État et de la Région favorisant la création de ce tiers lieu.

9 – Promouvoir la santé et le bien-être de nos enfants à l’école

Nous permettrons à nos enfants de grandir en bonne santé dans un environnement sain par une alimentation de qualité et équilibrée BIO, en circuit court, grâce à l’approvisionnement en direct auprès d’agriculteurs de Villepreux et en continuant la lutte contre les polluants par l’affirmation de la charte d’engagement contre les perturbateurs endocriniens. Nous engagerons une réflexion globale afin d’envisager des solutions adaptées pour protéger nos enfants des effets des variations climatiques (canicule, qualité de l’air…).

10 – Permettre à nos aînés et à nos enfants de se loger et aux seniors de se retrouver

Nous devrons rattraper notre retard au regard des obligations de la loi SRU en matière d’offre de logement à vocation sociale. Nous porterons une attention particulière à nos seniors et à la jeunesse, notamment étudiante, en proposant des logements répondant aux besoins de ces populations dans une logique de solidarité et de développement du lien intergénérationnel. Nous mettrons à disposition des seniors un espace dédié aux rencontres.

11 – Créer un pôle de services publics pour aider les Villepreusiens dans leurs démarches quotidiennes

Nous faciliterons – dans le cadre du plan national « France Services » et dans une logique de proximité de l’action publique et d’accompagnement des Villepreusiens, dans leurs démarches administratives du quotidien – l’implantation d’un pôle services publics (ex : La Poste, CAF, Pôle Emploi, centre des impôts…). Il pourra être enrichi par la présence d’agents municipaux et de partenaires complémentaires sur le modèle des maisons de services au public.

12 – Créer l’école des arts et de la culture pour accompagner les talents

Nous donnerons une nouvelle vie à l’école Jacques Gillet, dont les élèves seront dirigés vers d’autres établissements après l’ouverture de l’école des Hauts-du-Moulin. Nous préserverons ce patrimoine communal en y aménageant une école dédiée aux arts, à la culture et à la musique. Cela permettra d’accompagner l’expression des talents de notre ville, en partenariat avec les associations concernées et volontaires.

13 – Conduire une politique budgétaire responsable et mener une gestion municipale juste et efficiente

Nous demanderons à la chambre régionale des comptes de réaliser un audit financier et patrimonial de la commune dans les premiers mois et les derniers mois du mandat afin de confirmer une trajectoire budgétaire précise, responsable et transparente pour les prochaines années. Nous définirons une nouvelle politique managériale en fonction des besoins de la commune et de nos priorités, en faisant du bien-être des agents communaux un atout. Nous n’augmenterons pas les impôts communaux et irons chercher des financements extérieurs jamais sollicités auparavant et pourtant disponibles (subventions, partenariats, financements innovants, …).

14 – Permettre aux Villepreusiens d’être acteurs du changement en proposant un budget participatif

Nous mettrons en place un budget participatif annuel entre 30 000 et 50 000 € destiné à financer des projets proposés et choisis par les citoyens, associations et acteurs économiques locaux, après un processus démocratique et innovant de votation locale.

15 – Faire vivre la démocratie locale au quotidien en instituant un Conseil de la vie locale et « Villepreux Agora »

Nous donnerons aux Villepreusiens les moyens de participer à la décision locale par la création du Conseil de la vie locale, instance citoyenne consultative, au sein duquel seront institués des conseils de seniors, de jeunes, d’associations et de défense de l’écologie.

Nous créerons « Villepreux Agora », un rendez-vous physique et mensuel d’information et d’échange entre les habitants et leurs élus, dans l’ensemble des quartiers de la commune.

NOTRE CIRCULAIRE DE SECOND TOUR

TRACT DE JANVIER 2020

TRACT D’OCTOBRE 2019

NOTRE ÉQUIPE : ENGAGÉS À VOS CÔTÉS 

Femmes et hommes engagés aux parcours de vie différents, nous avons en partage une idée précise de l’engagement citoyen et politique. Parce que nous sollicitons votre confiance, nous sommes exigeants sur nos valeurs communes : éthique, écoute, respect, vérité, transparence.

Nous croyons en une société de liberté, intransigeante sur ses valeurs d’égalité et de réelle fraternité, de justice sociale, ainsi que sur le respect de la laïcité et des croyances individuelles.

Les colistiers de Villepreux naturellement s’engageront sur une charte du candidat et de l’élu local que nous rendrons publique pendant la campagne.

1- Jean-Baptiste Hamonic

1- Jean-Baptiste Hamonic

28 ans, en couple depuis 9 ans.
Habitant au Trianon.
Juriste en droit public. Collaborateur politique.

Jean-Baptiste Hamonic est arrivé à Villepreux en 1996 à l’occasion de la construction du quartier du Trianon. Enfant de la ville, il y a effectué tout son parcours scolaire : de l’école Gérard-Philipe au lycée Sonia-Delaunay, en passant par le collège Léon-Blum, à l’exception des trois dernières années de primaire qu’il a effectuées aux États-Unis.

Il a fréquenté les associations villepreusiennes, notamment sportives (tennis, judo), mais aussi celles des environs (improvisation théâtrale à la MJC des Clayes-sous-Bois et rugby à Plaisir).

Il a également vécu dans le quartier du Prieuré et aux Clayes-sous-Bois, ville d’enfance de sa compagne, assistante sociale, avant de retrouver le Trianon.

Engagé activement en politique depuis 10 ans, il l’est aussi pour la commune, ayant fondé l’association « Alumni Sonia Delaunay » dont la mission est d’accompagner les élèves du lycée dans leurs recherches et démarches d’orientation post-bac. Depuis 2015, il siège au conseil d’administration de cet établissement comme représentant de la Région Île-de-France.

Après des études en droit, sciences politiques et anglais à l’UVSQ pendant 3 ans, Jean-Baptiste rejoint l’université Paris 1-Sorbonne dont il sort diplômé en droit public, avec une spécialisation en droit, gestion et fonctionnement des collectivités locales (Master 1), et en sciences politiques, validant un Master 2 en affaires publiques.

Pendant cette dernière année de Master, il suit également un enseignement à distance de niveau Master 2 auprès de l’université de Grenoble. Après un mémoire de recherche sur les politiques de sécurité et de défense de l’Occident face à l’État islamique, il ressort diplômé en sécurité et défense internationale.

Jean-Baptiste achève sa formation à l’École Normale Supérieure où il suit une préparation aux concours de la haute fonction publique d’État et de la territoriale. Cette préparation, diplômante, lui permet de valider un Master « Administration publique générale ».

Après quelques stages et missions professionnelles auprès de personnalités politiques, il rejoint le Conseil régional d’Île-de-France, d’abord comme chargé de mission, responsable du suivi du travail des commissions finances, environnement, ruralité et agriculture, sécurité et transports ; puis comme responsable de la communication et des relations presse du groupe centriste.

En 2017, il dirige la campagne des législatives du conseiller régional et président de l’agence régionale de la biodiversité, Bruno Millienne, candidat dans la 9e circonscription des Yvelines. Il est depuis juin 2017 son chef de cabinet parlementaire à l’Assemblée nationale. Son quotidien est rythmé par les travaux de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire et la Délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation. Il assure également pour le compte du député le suivi des relations avec les acteurs du territoire, comme la Préfecture, le Département ou encore les 87 maires de la circonscription.

2- Laurence Morelle-Losson

2- Laurence Morelle-Losson

51 ans, mariée, 3 enfants de 24, 23 ans et 20 ans. J’habite les Hauts-de-Grisy. Ancienne adjointe en charge des affaires scolaires, périscolaires et de l’innovation

Après une enfance internationale (notamment aux USA, et en ex-Allemagne de l’Est), un master de commerce et 10 ans de carrière à Paris dans le marketing export, j’ai choisi – avec mon mari – de venir m’installer à Villepreux en 2004, séduite par le cadre de vie.

Depuis toujours intéressée par l’engagement local, je suis devenue conseillère municipale en 2014, menant des initiatives très diverses : food trucks, opération « Poule attitude », Boîtes à Livres, Mutuelle pour tous, création de l’AMAP de Villepreux et soutien à l’agriculture et aux circuits courts.

Nommée adjointe au Scolaire en 2018, j’ai pu poursuivre dans cette voie avec l’introduction massive du bio à la cantine.

Si je m’engage aujourd’hui avec Villepreux Naturellement ! c’est pour continuer à mener des projets en faveur du bien vivre et de l’environnement, car je sais combien ces sujets importent aux Villepreusiens et permettent de créer des liens entre riverains.

3- Alexandre Guesnon

3- Alexandre Guesnon

51 ans, concubinage, 1 garçon de 19 ans et 1 fille de 16 ans.
Villepreusien depuis mon plus jeune âge, habitant au Prieuré.

Professeur d’EPS de formation et, depuis 20 ans, adjoint de direction au sein d’un groupe scolaire.

Soucieux de l’accompagnement des élèves et des personnels associés, j’ai pu développer tout au long de ces années des compétences dans les domaines pédagogiques, de management et d’organisation.

Passionné de sport, j’ai pratiqué plusieurs activités sportives et particulièrement le rugby avant de me tourner vers une carrière d’entraîneur.

Fort de ce parcours et de mes expériences de vie, j’aspire à me rendre utile pour contribuer au bien-être et bien vivre des Villepreusiens.

4- Éva Roussel

4- Éva Roussel

56 ans, mariée, 2 garçons de 29 et 26 ans et 1 fille de 23 ans.
Villepreusienne par amour, nous habitons la maison familiale de mon mari à la Haie-Bergerie.

Dirigeante de grands groupes du secteur de l’énergie en France, au Mexique et en Allemagne, j’ai fondé une entreprise familiale avec mes enfants dans le domaine des nouvelles technologies.

J’ai été élue il y a quelques années à Béziers. En tant que conseillère à la communauté d’agglomération de cette ville, j’ai participé aux commissions politiques, au développement économique et au tourisme. J’ai été maire adjointe dans un village en périphérie de Béziers, en charge du développement économique, de la communication et du numérique.

Au niveau associatif, je suis vice-présidente de l’Association cadres emplois 78 qui accompagne les cadres en recherche d’emploi.

À travers mon expérience professionnelle et personnelle, j’ai acquis des compétences dans les domaines de la gestion publique et privée, du management et du développement.

Je suis très motivée pour m’engager aux côtés de Jean-Baptiste Hamonic et du collectif Villepreux Naturellement ! parce que je partage ses valeurs, sa vision et son sens de l’intérêt collectif ; j’apprécie ses compétences, son leadership et sa maturité.

Je suis sincèrement convaincue qu’il est de très loin le meilleur candidat pour notre ville !

5- Yves Pitette

5- Yves Pitette

71 ans, marié, 2 enfants. Villepreusien depuis 1993, j’habite au Val-Joyeux.

« La nécessité de promouvoir la participation de tous au devenir commun est pour moi une priorité. La vie association sous toutes ses formes, dans laquelle je suis engagé de longue date, est une voie que je privilégie pour renforcer la démocratie. »

Devenu journaliste, après une formation universitaire en droit public et en sociologie, j’ai travaillé plus de 30 ans pour un quotidien national (La Croix). D’abord dans l’information politique nationale, puis internationale (Europe de l’Ouest et UE, États-Unis…), avant de participer à la rédaction en chef et de devenir correspondant à l’étranger (Rome, Vatican).

Ce métier, tout de curiosité et de volonté d’expliquer, m’a aussi appris à beaucoup écouter, à aimer le contact, à rechercher, sinon le consensus, du moins des espaces d’entente. 

Aujourd’hui retraité, je suis toujours habité par l’écriture et la passion de transmettre.

Passionné d’histoire, je me suis attaché ces dernières années, avec mes amis de la Société d’Histoire de Villepreux, à approfondir celle de notre ville.

À un âge où l’ambition ne peut être un objectif, je n’aspire qu’à contribuer au bien commun des Villepreusiens.

6- Élisabeth Martin-Châtenet

6- Élisabeth Martin-Châtenet

58 ans, mariée, 3 filles de 25 à 36 ans et 2 fois grand-mère.
J’habite depuis 1990 au Parc de la Cavée, dans le vieux village.

D’abord maman au foyer, j’ai accompagné mes filles dans leurs scolarités, de l’école Jacques-Gillet au lycée Delaunay ; et plus largement les jeunes Villepreusiens, en étant engagée et présidente d’une association de parents d’élèves, durant plusieurs années.

Impliquée et passionnée par le domaine du scolaire, j’ai rejoint l’Éducation nationale grâce à un concours externe. J’ai été conseillère principale d’éducation dans un premier temps ; je suis actuellement principale adjointe au collège de Noisy-le-Roi. 

J’ai à cœur le bien vivre ensemble et la qualité de vie dans notre commune, attentive à l’épanouissement de chacun dans son environnement : la vie associative, la dynamique des quartiers, la culture, la vie à l’école sont autant de sujets d’intérêt pour le quotidien et l’avenir des Villepreusiens, petits et grands.

7- Laurent Blancquart

7- Laurent Blancquart

52 ans, marié depuis 32 ans, 2 filles de 25 et 22 ans. J’habite à Villepreux depuis 1996.

Directeur des ventes dans le domaine informatique dans une société française basée au Pecq.

Je suis un homme de terrain, soucieux du bon vivre ensemble et des préoccupations des Villepreusiens, en tant qu’ancien adjoint en charge des travaux, j’ai toujours été à l’écoute pour trouver des solutions au bien être de chacun.

8- Valérie Fernandez

8- Valérie Fernandez

48 ans, mariée, 1 fille de 26 ans et 1 fils de 22 ans. Villepreusienne depuis 1996, au Trianon d’abord, puis aux Hauts-du-Moulin.

Manager de projet informatique chez un opérateur télécoms, j’ai développé des compétences dans le domaine de l’organisation, du pilotage d’activité, du management.

Engagée auprès des Villepreusiens depuis mon arrivée sur la commune, notamment dans les associations de parents d’élèves pendant près de 20 ans, avant d’être élue au conseil municipal en 2014.

Très attachée aux valeurs de solidarité, de bienveillance, de respect, d’éthique, je m’épanouis en me mettant au service et à l’écoute des autres, notamment auprès de nos aînés et des personnes en difficultés, que j’ai accompagnés avec plaisir et sincérité au cours du mandat actuel, en tant qu’adjointe au maire en charge de l’action sociale, des seniors et de la petite enfance.

Je suis fière de ma contribution au mandat qui s’achève. Il n’y a pas dans le domaine de l’action sociale municipale, de très grandes actions d’envergures, comme cela peut être le cas sur d’autres périmètres plus en visibilité, comme l’urbanisme ou le scolaire… il y a une multitude de petites actions, de sourires, de moments partagés, avec les Villepreusiens les plus fragiles, je suis fière de chacun de ces moments.

9- Amaury de Jorna

9- Amaury de Jorna

Marié, 3 enfants. Je suis Villepreusien depuis 1992 et j’habite au Prieuré depuis 2013.

Directeur commercial dans le transport et la logistique. Dans le cadre de mon activité professionnelle, en plus de mon expertise sur les aspects organisationnels, j’ai développé le sens de l’écoute et des qualités de management.

Ancien tennisman pendant 10 ans à Guyancourt et Villepreux, je suis aujourd’hui investi grâce à mes enfants dans leurs clubs respectifs, comme parent, et à titre personnel dans le club moto de Villepreux.

Je souhaite mettre mes qualités au service de la communauté et des Villepreusiens.

10- Christine Le Cœur

10- Christine Le Cœur

50 ans, divorcée – 3 enfants de 26, 23 et 20 ans. A Villepreux depuis 30 ans à la Haie Bergerie.

Parents d’élèves pendant 20 ans, à l’UNAAP à différents postes dont tête de liste, avec la participation au projet de construction de l’école du Clos Crozatier.

Coordinatrice locale du Téléthon Villepreux depuis 2 ans.

Cadre de santé avec une master 2 « Conduite et organisation du changement ».

Coach d’étudiants cadres adultes Master 1 et Jury pour les concours d’entrée à l’école des cadres de la Croix rouge française.

Dans la santé depuis 30 ans, à l’hôpital Mignot du Chesnay, puis plus récemment à l’hôpital Necker enfants malades. J’ai exercé dans plusieurs domaines passionnants, comme la Transfusion, les Laboratoires, La greffe de cellule souche en Thérapie Innovante… Mes moments de détentes : différentes pratiques sportives, surtout le jogging, la danse en spectacles ou en pratique la salsa, le cinéma, les bouquins. 

Sculpter est mon hobby préféré.


Ma candidature : découvrir, partager, échanger et faire du lien pour améliorer le quotidien, le vôtre, est ma priorité.

Développer les potentiels donne du sens à toutes mes actions. J’aime l’accompagnement, le développement des compétences, la conduite de projets, la santé, le sport, l’associatif, aller à la rencontre des autres.

Accompagner les Villepreusiens : mon engagement ; pour une meilleure qualité de vie : le moteur de ma motivation.

11- Ibrahima Kaba

11- Ibrahima Kaba

43 ans, marié, 4 enfants de 6 et 3 ans et des jumeaux de 1an.
Ayant longtemps résidé dans le quartier de la point à l’ange, j’habite dans le quartier des hauts du Moulin depuis quelques mois.

« La sécurité est l’affaire de tous ! Je m’engage avec Jean Baptiste Hamonic car les problématiques de sécurité et prévention seront abordées sous deux angles indissociables : garantir la tranquillité et faire respecter l’ordre public tout en renforçant la prévention de proximité.»

Juriste d’entreprise de formation depuis 15 ans, je suis consultant douanes au sein d’un grand groupe de constructeur automobile.

Tout au long de mon parcours professionnel, j’ai piloté les opérations douanières tout en optimisant le coût des droits de douane et de TVA à l’importation pour les entreprises principalement orientées vers l’export.

Les incivilités récurrentes que j’ai vécues au plus près sont à l’origine de mon engagement auprès Jean Baptiste Hamonic et du collectif Villepreux Naturellement dont l’offre politique traite les sujets de sécurité et d’incivilité avec fermeté et humanité

12- Madeleine Point

12- Madeleine Point

J’ai 40 ans. Je suis en couple et ai une enfant à charge de 10 ans scolarisée à l’école Jacques-Gillet. J’habite depuis 5 ans à Villepreux dans le quartier du Prieuré.

« La réussite scolaire de nos enfants et la vigilance sur les comportements au sein des écoles sont des préoccupations de chaque jour. Avec Villepreux Naturellement ! nous aurons à cœur d’accompagner enseignants, parents et élèves par la mise en place de politiques destinées à faire face aux enjeux et difficultés scolaires du quotidien.»

J’exerce les fonctions de contrôleur des marchés publics pour l’achat de matériel de guerre au sein du ministère des Armées. Curieuse, dynamique, ayant le sens du service public, je travaille depuis 19 ans dans la fonction publique.

Ancienne militaire dans un régiment de combat, la rigueur, le respect et l’honnêteté sont les valeurs qui me caractérisent le mieux. 

Mère de famille, j’ai consacré les 11 dernières années à l’éducation de ma fille. Aujourd’hui et grâce à Jean-Baptiste Hamonic, je suis prête à m’investir pour cette ville, notamment dans le secteur de l’éducation. Trésorière adjointe dans un club sportif, ancienne monitrice de premiers secours, ancienne bénévole auprès de la Croix Rouge, je suis aussi diplômée du brevet national de surveillance aquatique.

Ma disponibilité me permet de m’engager dans cette liste afin de mettre à profit mes qualités humaines et compétences professionnelles dans l’intérêt de tous.

13- Bernard Troupin

13- Bernard Troupin

70 ans. Marié, 3 enfants, 8 petits-enfants. Je vis dans le quartier du Val-Joyeux depuis 32 ans.

J’ai commencé ma carrière dans un bureau d’étude métallurgique, puis j’ai été Ingénieur technico-commercial dans le service et le reconditionnement de machines de production.

Né à Lille, je suis venu à Villepreux pour le travail ; je me suis consacré pendant mon activité à ma famille. Le désir de participer à la vie de mon quartier et à celle de la ville m’a dirigé vers l’associatif.

Je suis engagé depuis 11 ans auprès des associations de familles, le CCAS, Villepreux Culture Loisirs, SOS Villepreux…

14- Charlotte Castelnau

14- Charlotte Castelnau

37 ans, mariée, 2 garçons de 5 et 3 ans.

Villepreux est une ville que j’ai bien connue étudiante. Quelques années plus tard, c’est la ville que nous avons choisie avec mon mari quand nous avons quitté Paris pour acheter une maison et profiter d’un peu plus de tranquillité, et cela fait maintenant 4 ans que nous habitons dans le quartier des Hauts-du-Moulin.

Ostéopathe depuis 10 ans, ma patientèle est constituée en grande partie de bébés et d’enfants que j’accompagne dans leur développement. Après la naissance de mes enfants, j’ai souhaité continuer à me former et j’ai repris des études de psychologie. Je serai diplômée dans quelques mois avec une spécialité dans les domaines de la parentalité, la périnatalité, de l’enfance et l’adolescence.

Portée par ma sensibilité et mon intérêt pour le sujet, je souhaite développer une politique locale qui place l’enfant et l’adolescent au cœur de ses priorités et qui veille à répondre à leurs besoins spécifiques.

15- Olivier Cauchy

15- Olivier Cauchy

49 ans, en concubinage, 1 garçon de 21 ans, 1 fille de 12 ans, 1 garçon de 7 ans.
Arrivé au Village en 1979, j’ai ensuite emménagé au Prieuré et maintenant j‘habite à la Haie-Bergerie.

Responsable micro-informatique dans une grande administration française et engagé dans le milieu associatif sportif villepreusien depuis mes 10 ans. J’ai été successivement joueur, entraîneur, puis dirigeant, ce qui m’a permis de découvrir les problématiques à différents niveaux.

Fort de cet enseignement, j’ai souhaité m’investir dans la vie communale : j’ai été maire adjoint en charge des sports et des loisirs depuis 2008. Mon objectif est d’apporter ma contribution à l’amélioration du quotidien des Villepreusiens.

16- Sylvie Kempler

16- Sylvie Kempler

61 ans, mariée. J’habite au village depuis mai 2006.

« Je m’engage dans la liste de Jean-Baptiste Hamonic pour participer à la vie de la commune et mettre en place des activités culturelles de proximité, ambitieuses, susceptibles d’intéresser un large public et surtout accessibles à tous. »

Historien de l’art de formation, conférencière des Musées nationaux, éditrice, je me suis reconvertie, par passion pour la gastronomie, en passant le CAP de cuisiner en 2003. Aujourd’hui, je donne des cours de cuisine pour petits et grands et corrige des livres de recettes de grands chefs et de tourisme.

Je suis ravie d’habiter à Villepreux, la ville à la campagne, car nous bénéficions d’un maraîcher bio et que nous pouvons manger des produits locaux. Nous profitons des sentes aménagées et du chemin le long du ru de Gally pour marcher. 

En rejoignant le collectif Villepreux Naturellement !, je souhaite participer au maintien de notre cadre de vie et développer l’activité culturelle à l’école des arts qui sera installée dans les murs de l’école Jacques-Gillet.

17- Christophe Vinot

17- Christophe Vinot

48 ans. Marié, 3 enfants de 17, 15 et 13 ans.

« Villepreux doit préserver ce qui fait sa richesse : son environnement naturel et verdoyant ! Elle doit demeurer une ville à taille humaine, équilibrée, tout en évoluant pour répondre aux besoins de ses habitants. Nous portons une vision globale et de long terme qui permettra de relier les quartiers par de nouvelles éco-mobilités ».

Après 20 ans comme salarié au sein de grandes entreprises françaises, d’abord dans les fonctions supports (responsable du contrôle de gestion, directeur financier de région), puis dans des fonctions opérationnelles (directeur de projets, directeur des opérations), j’ai créé ma société en 2017 dans le secteur de l’immobilier.

Lorsque nous sommes arrivés à Villepreux en 2006, c’était la ville que l’on traversait pour se rendre dans la zone commerciale des Clayes-sous-Bois ou de Plaisir.

Depuis, notre commune a beaucoup changé, mais je suis convaincu que nous pouvons tous ensemble faire davantage. Les finances sont assainies, la ville s’est développée par la réalisation de plus de 1 200 logements. 

L’attractivité de Villepreux n’est plus à démontrer, mais les attentes des habitants sont davantage tournées vers l’environnement, la connexion entre les quartiers et au-delà avec les villes avoisinantes. Demain et pendant les 6 années à venir, j’ai envie de consacrer du temps au développement du plaisir de vivre à Villepreux Naturellement !

18- Sandra Sigault

18- Sandra Sigault

38 ans, mariée et maman de 2 garçons de 5 et 8 ans. Nous vivons à Villepreux depuis 8 ans, dans le quartier du Prieuré.

« Tisser le lien social et renforcer la solidarité entre les générations est de la responsabilité de la ville. Le collectif Villepreux Naturellement ! entend mettre en place des solutions concrètes, c’est pourquoi je fais le choix de m’engager à ses côtés »

Je suis ingénieur horticole et responsable marketing au sein d’une PME vosgienne qui fabrique et commercialise des produits à destination des producteurs de plantes. Je travaille au quotidien sur des problématiques tournant autour du développement durable, de la réduction de nos emballages, à la valorisation de produits sans plastique. J’accompagne également la société dans sa transition digitale.

Soucieuse de m’impliquer dans le fonctionnement des établissements dans lesquels sont scolarisés mes garçons, je suis représentante des parents d’élèves depuis que mes enfants vont à l’école.

J’aime ma ville et je veux contribuer à préserver ce cadre de vie que nombre de Villepreusiens affectionnent tant. C’est pourquoi je m’engage auprès de Jean-Baptiste dans ce collectif et pour ce projet que l’on a construit ensemble.

19- Maxime Duchêne

19- Maxime Duchêne

23 ans, célibataire. Quartiers habités : Val-Joyeux (13 ans), Haie-Bergerie (2 ans), Hauts-du-Moulin (2 ans), maintenant au Prieuré.

« La transition écologique n’est pas qu’une priorité parmi d’autres,elle est essentielle et urgente. J’ai choisi de m’investir dans ce domaine afin de pouvoir agir autant que possible a l’échelle locale : ‘mieux vaut prendre le changement par la main plutôt qu’il ne nous prenne à la gorge’. « 

Actuellement en alternance en droit et économie du sport, je suis chargé de mission sur les centres de préparation aux Jeux olympiques à Paris 2024, le comité d’organisation des JO.

Je souhaiterais mettre à profit mes connaissances et les bonnes pratiques que j’observe afin de les adapter à notre commune, et ainsi favoriser le sport comme outil d’inclusion sociale : sport santé, sport seniors, sport scolaire, sport en entreprise, sport pour les employés municipaux…

Il y a tant à faire, et pourtant les moyens sont contraints. Ces moyens nous imposent d’être réalistes et imaginatifs dans les modes d’action dans le sport !

Joueur de tennis, je suis licencié au TC Villepreux depuis 2 ans, dans lequel je suis membre du comité directeur, en charge de l’arbitrage.

20- Thanh-Mai Cure

20- Thanh-Mai Cure

34 ans, mariée, 1 enfant.
Villepreusienne depuis 4 ans, j’habite aux Hauts-du-Moulin.

Directrice de projets dans le secteur bancaire, j’espère pouvoir apporter mes compétences en pilotage de projet, organisation et coordination afin de contribuer aux nombreux projets que nous souhaitons mener avec le collectif Villepreux Naturellement ! 

Maman d’un petit garçon de 3 ans, je souhaite m’investir dans notre commune pour un avenir meilleur pour les futures générations dans la transition écologique et l’éducation.

Mon fils et moi sommes aujourd’hui inscrits au club OGCV de Villepreux, respectivement à la babygym et à la zumba, et mon époux est un adepte du club de tennis de Villepreux.

21- Saïd Kaddi

21- Saïd Kaddi

21 ans. Étudiant en droit et science politique à l’université de SQY.

J’ai effectué ma scolarité à Villepreux où je me suis énormément investi. Au collège, j’ai occupé les fonctions de délégué. Au lycée, j’ai été président de deux associations dont l’une que j’ai créée.

En parallèle, je me suis aussi investi dans le tissu associatif de Villepreux au travers de l’association de basket : cela fait 12 ans que je suis joueur, 10 ans que je suis coach et 10 ans que j’arbitre. 

Je suis vice-président de l’association et aujourd’hui j’ai deuxéquipes de cadets. Je suis arbitre régional et j’ai déjà arbitré un championnat de France.

Je suis également gendarme de réserve au grade de brigadier-chef.

22- Carine Chosson

22- Carine Chosson

41 ans, pacsée, 2 filles de 8 et 4 ans. J’habite à la Haie-Bergerie depuis 9 ans.

Directrice administratif et qualité chez un éditeur de logiciel des Yvelines.

En tant que fille de militaire, j’ai eu non seulement la chance de découvrir de nombreux pays et de nombreuses cultures durant mon enfance, mais également de grandir au contact des soignants. Aussi, c’est très naturellement que j’ai commencé ma carrière professionnelle dans l’administration d’établissements de santé, puis de services à domicile et de petite enfance.

J’ai toujours souhaité œuvrer avec les directions et les opérationnels terrain, tout en conservant une méthodologie participative, afin de bénéficier de regards croisés sur les sujets abordés. Cette méthode de travail est à la fois enrichissante pour les acteurs et l’animatrice que j’étais et suis encore dans mes fonctions.

Je souhaite apporter mon concours à une nouvelle dynamique pour notre ville avec Villepreux Naturellement !

23- Jean-Philippe Blivet

23- Jean-Philippe Blivet

47 ans, marié, 2 enfants majeurs. J’habite à Villepreux depuis un certain 12 Juillet 1998… mais ce n’est pour mon arrivée que la France retient cette date.

Ma passion de la moto et de mes années au MCV78 m’a motivé pour m’engager de manière plus sensible vers les Villepreusiens et la commune. Déjà actif dans le cadre de la sécurité routière de Villepreux, j’ai à cœur de renforcer celle-ci afin que les piétons, les cyclistes, tous les véhicules motorisés, puissent continuer de se déplacer en toute quiétude dans nos rues.

Responsable d’un service client chez un constructeur automobile Français, je suis à l’écoute des Villepreusiens et Villepreusiennes.

24- Catherine Ciszewski

24- Catherine Ciszewski

53 ans, mariée, 2 garçons âgés de 27 et 23 ans.
Villepreusienne depuis 20 ans, j’habite à la Haie-Bergerie.

Cadre administratif dans le milieu associatif (défense du consommateur et maintenant les loisirs).

Le bénévolat fait partie de mon ADN ; dès mon arrivée à Villepreux, je me suis engagée auprès d’une association de parents d’élèves.

Actuellement trésorière de deux associations culturelles (photo et musique), je gère plusieurs groupes sur les réseaux sociaux concernant Villepreux. Je désire renforcer les liens entre les différents acteurs de la ville (associations, commerçants, citoyens et la mairie).

Je souhaite à travers mon parcours de vie et mon expérience professionnelle m’investir dans plusieurs domaines qui me tiennent à cœur : le social, la vie associative et économique.

Sans étiquette politique et motivée, je veux avant tout agir pour Villepreux dans l’intérêt collectif.

25- Jean-Marie Lascombes

25- Jean-Marie Lascombes

58 ans, marié et père de 2 enfants de 23 et 27 ans.
J’habite depuis 25 ans dans le quartier du Val-Joyeux.

Spécialiste des traitements de protection des métaux depuis 35 ans, j’assure la direction d’un site industriel de type ICPE depuis 20 ans. C’est au cours de mes expériences de management et de gestion de crise que j’ai forgé mon attachement aux valeurs humaines et au pragmatisme de vérité. 

Sensible aux efforts réalisés pour la préservation et l’amélioration des conditions d’habitat, culturelles et environnementales, musicien et jardinier amateur, je suis profondément attaché à la diversité des territoires et à leur protection.

C’est donc pour ces raisons, et pour que Villepreux continue un développement harmonieux, que j’ai choisi de soutenir et apporter mon expérience au collectif de citoyens Villepreux Naturellement ! conduit par Jean-Baptiste Hamonic.

26- Nathalie Torrecillas

26- Nathalie Torrecillas

39 ans, pacsée, 1 fils de 10 ans au collège Léon-Blum. J’habite à la Haie-Bergerie depuis 2008.

Professeur des écoles depuis 14 ans, je suis en poste à l’école Jean-de-La-Fontaine depuis septembre 2009. Outre mes compétences en pédagogie et en gestion de groupes inhérentes à mon travail, je connais bien les besoins matériels et humains de l’école.

Dynamique, curieuse et passionnée, j’aime monter des projets en équipe : pendant 8 ans, j’ai piloté le théâtre de l’école. J’ai fait du yoga et de la danse avec le VAL pendant plusieurs années. Actuellement, je participe à l’atelier couture de cette association. J’ai aussi fait partie du groupe de mamans à l’origine de la création de l’équipe féminine de football adulte de Villepreux. Adhérente à l’AMAP 100 % Villepreux depuis ses débuts, j’ai rejoint son bureau en septembre dernier.

J’adhère au collectif Villepreux Naturellement ! pour mettre mes compétences au service d’une organisation de la vie scolaire et extrascolaire de qualité.

27- Éric Toussaint

27- Éric Toussaint

59 ans, marié, 1 fille de 30 ans et 1 fils de 25 ans. Habitant du quartier Val-Joyeux depuis plus de 20 ans.

Ingénieur Informaticien de formation, manager dans une grande entreprise d’informatique du CAC 40, je suis en charge d’une Unité : suivi et réalisation des contrats, suivi des collaborateurs. Mes domaines d’intervention sont principalement le secteur public et la finance.

Très tôt responsable au niveau professionnel, je me suis investi en tant que président d’un conseil syndical de copropriété (Saint-Cloud, pendant 10 ans), puis, en tant que Villepreusien, président d’une association de parents d’élèves au niveau du collège (Villepreux), puis en tant que représentant au lycée (Villepreux). Je suis président de l’ASL du VAL Joyeux (368 co-lotis) depuis 2014, et citoyen référent (sécurité) sur une partie de la zone.

Maintenant, s’engager plus avant pour sa ville et ses habitants, au sein d’une équipe dynamique, dont les valeurs sont universelles et profondément humaines, est une évidence pour moi. C’est même un honneur.

28- Muriel Héraud

28- Muriel Héraud

52 ans, mariée, 2 enfants de 22 et 18 ans.
Je suis habitante du Val Joyeux et responsable communication pour le recrutement et l’attractivité dans le domaine du transport.

Nous sommes installés à Villepreux, il y a 18 ans, attirés par ce cadre de vie verdoyant et une ville à taille humaine possédant tous les atouts pour élever nos enfants.

Engagée associativement depuis toujours, j’ai d’abord naturellement rejoint l’ASL du Val Joyeux et en suis restée secrétaire pendant 7 ans. Parallèlement, je me suis investie dans une association de parents d’élèves (UNAAPE Villepreux) dont je suis restée présidente pendant 10 ans.


Grâce à ces expériences associatives associées à mes compétences professionnelles dans le domaine de la communication, je souhaite continuer à participer à la vie de notre commune pour contribuer au bien-être et à la qualité de vie de tous. Je fais le choix de rejoindre Villepreux Naturellement ! qui présente des propositions concrètes pour notre ville.

29- Gergely Javor

29- Gergely Javor

45 ans, marié, 2 filles de 12 et 10 ans et 2 garçons de 7 et 1 ans.

Diplômé d’un master en économie, je travaille en tant que Senior HR Officer dans une agence européenne à Paris où je suis responsable du recrutement.

Villepreusien depuis un an et demi après avoir vécu huit ans et demi à Paris.

Grâce à mes enfants, j’ai rencontré beaucoup de Villepreusiens et Villepreusiennes, j’ai fait la connaissance de membres des clubs sportifs et de la communauté incroyable de la ville.

Mon hobby est ma famille, nous passons autant de temps que possible à voyager, faire du sport et jouer ensemble.

Grâce à mes expériences multidisciplinaires, je voudrais contribuer au développement durable de la ville, au renforcement de la communauté et au maintien de son charme.

30- Danielle Preisser

30- Danielle Preisser

72 ans, mariée, 4 enfants. J’habite au Prieuré ; je suis villepreusienne depuis 1970.
Retraitée, après 40 ans passés comme kinésithérapeute spécialiste de l’enfance handicapée, au sein de l’Institut d’éducation motrice à Bailly.

Toujours active dans le milieu associatif de Villepreux en tant que membre des conseils d’administration ou simplement adhérente de l’ACCLE, le basket-ball, le Jumelage, l’école de musique, la Société d’Histoire, le Cercle de Généalogie.

Conseillère municipale depuis 2008, j’ai collaboré à des projets sociaux, sportifs environnementaux, j’ai mené à son terme le projet de réhabilitation des sentes et l’élaboration de son guide, ainsi que la mise en place – avec Versailles Grand Parc – du chemin de Grande Randonnée de Saint Vincent-de-Paul.

De par mon expérience professionnelle, j’ai l’habitude de travailler en équipe, et ayant encadré pendant des années notre terrain de stage, j’ai acquis un savoir-faire de pédagogie et d’écoute.

Plutôt de caractère volontaire, je suis déterminée et je désire être un membre actif de Villepreux Naturellement ! pour mener à leur terme des beaux projets qui apporteront du bien-être aux habitants de ma ville.

31- Laurent Saada

31- Laurent Saada

49 ans, marié. Ma femme est auxiliaire de puériculture et nous avons 1 fille de 11 ans scolarisée à l’école Gérard-Philipe. Villepreusien depuis presque 5 ans, j’habite aux Hauts-du-Moulin.

Responsable formation chez Colas Rail et dans le groupe Bouygues depuis plus de 20 ans.

Durant toute ma carrière, j’ai aimé intégrer, accueillir, développer et fidéliser l’ensemble des collaborateurs de tout âge, de tout statut et de tout métier.

Depuis mes débuts dans le monde professionnel, j’ai œuvré pour l’insertion, la réinsertion et la reconversion.

Je souhaite aujourd’hui mettre ces compétences et mes qualités d’écoute au service de ma commune et de ses habitants. Vous l‘aurez compris, ce qui m’anime, c’est avant tout les valeurs humaines et l’envie de contribuer à l’avenir de Villepreux.

Pour faciliter l’intégration et l’échange des nouveaux arrivants aux Hauts-du-Moulin, j’ai co-créé et administré le site Green Lodge Villepreux. Un site toujours en activité pour toutes les nouvelles tranches de construction et qui compte plus de 450 membres. J’ai également organisé la fête des voisins avant même la livraison des appartements et maisons.

Je pratique le tennis à Villepreux depuis mon arrivée.

32- Victoria Gravier

32- Victoria Gravier

48 ans, franco-britannique, 1 enfant de 10 ans.

Installée à Villepreux depuis 12 ans et présidente de l’Association syndicale d’une résidence de 46 maisons au village.

L’ensemble de ma carrière professionnelle s’est déroulé au sein de grands groupes internationaux en Europe et aux États-Unis, dans les secteurs de l’informatique et de la bancassurance.

Depuis 5 ans, je réalise des missions d’audit interne au sein d’une compagnie d’assurance franco-allemande. La maîtrise des risques pendant des projets de transformation, la conformité réglementaire et la saine gestion financière sont mes domaines d’expertise.

Je me suis engagée auprès de Villepreux Naturellement ! pour pouvoir mettre mes compétences au service des projets portés par notre collectif.

Ce qui me motive est de contribuer à l’intérêt commun au niveau local, afin de protéger notre cadre de vie et de sécuriser l’avenir pour nos enfants.

J’étais parmi des premiers adhérents de l’AMAP, car je suis pour la gestion saine et pérenne de notre commune à travers des projets écologiques, qui favorisent la solidarité citoyenne, le commerce de proximité et la production locale.

Pour résumer… forte de mon parcours professionnel et de mes expériences de vie à Villepreux, je voudrais me rendre utile afin de contribuer au bien-être et au bien vivre des Villepreusiens pour les 6 ans à venir.

33- Claude Bertin

33- Claude Bertin

Retraité, 83 ans. Marié, 3 enfants, 10 petits-enfants. Habitant de Villepreux depuis 1955. 

Engagé dans la gestion municipale depuis 1983 sous l’autorité de Michel Roulin. Engagé dans le milieu associatif j’ai assuré pendant 16 années la présidence de diverses associations.

Compte tenu des difficultés auxquelles notre commune doit faire face, j’assume depuis septembre 2019 la responsabilité de 1er adjoint afin de permettre que soient menés à bonne fin les travaux en cours.

Pour l’avenir, j’ai décidé de rejoindre le collectif Villepreux Naturellement ! qui est le plus à même de guider notre commune dans la voie d’un progrès maîtrisé, respectueux des aspirations de ses habitants et de leur cadre de vie.

34- Lydia Mazurais

34- Lydia Mazurais

56 ans, mariée, 2 enfants. Villepreusienne depuis 20 ans, j’habite au Prieuré.

Technicienne en microélectronique depuis 35 ans.

Pendant la scolarité de mes enfants, j’ai fait partie d’une fédération de parents d’élèves à l’école Gérard-Philipe, au collège Léon-Blum et au lycée Sonia-Delaunay.

Touchée par la précarité de certains et consciente des différences sociales existantes, je me suis investie auprès de Capital Filles, en devenant marraine de jeunes filles du lycée de la Plaine à Trappes, afin de les aider dans leur orientation post-bac.

Soucieuse des risques écologiques actuels, j’ai modifié mes habitudes quotidiennes pour préserver l’environnement.

C’est pourquoi je souhaite apporter mon aide afin de protéger le cadre de vie de Villepreux.

35- Sylvain Hue

35- Sylvain Hue

59 ans, marié, 2 enfants de 31 et 25 ans. J’habite dans le quartier du Trianon depuis 1998. 

Je travaille dans une banque, en tant que chargé de gestion. Pendant 4 ans, j’ai été bénévole pour les « Restos du Cœur » de Plaisir où je m’occupais de la logistique (collecte des denrées alimentaires auprès des grandes surfaces et de l’entrepôt des Yvelines) et de la distribution auprès des bénéficiaires qui sont de plus en plus nombreux chaque année.

J’ai décidé de m’engager auprès du collectif Villepreux Naturellement ! pour son programme économique et social qui correspond à mes valeurs.

Fervent défenseur de la protection de l’environnement, je souhaite m’impliquer activement à la préservation et à l’amélioration du cadre de vie de notre ville.

Villepreux Naturellement ! propose la création d’un espace dédié au coworking, ce qui permettra aux Villepreusiens de travailler sur place et de ne pas se retrouver isolés. Cela me tient à cœur, tout comme la création de logements intergénérationnels, car cela permettra aux seniors de ne pas être seuls et aux jeunes d’avoir un logement décent pendant leurs études.

Anciens Adjoints au Maire et élus –  forts de nos années d’expérience dans la gestion municipale, nous avons décidé de poursuivre notre engagement en faveur des Villepreusiens dans le seul but de contribuer à l’amélioration de votre cadre de vie et au rayonnement de la ville.

Au sein de l’équipe municipale sortante, nous sommes fiers d’avoir contribué à la mise en place de multiples projets structurants, dans différents domaines.

Avoir ainsi participé à rendre le quotidien de chacune et chacun d’entre vous plus agréable et plus sain est notre grande satisfaction, même s’il reste encore des améliorations à apporter.

Aujourd’hui, nous nous engageons auprès de Jean-Baptiste Hamonic pour la prochaine élection municipale. Nous sommes convaincus –  au regard de ses qualités humaines, de ses compétences professionnelles et de son sens de l’intérêt général – qu’il est le candidat qui saura insuffler une nouvelle dynamique à l’action municipale.

Nous croyons avec force à notre projet commun, constructif et innovant, visant à placer les habitants au cœur de chacune de nos actions, à conduire une politique de la ville exigeante et rigoureuse et,  surtout, à porter une vision claire et équilibrée de votre avenir et de celui de notre ville.

Laurence-Morelle-Losson, Alexandre-Guesnon, Laurent-Blancquart, Valérie-Fernandez, Olivier-Cauchy

AGENDA

Nous avons le plaisir – avec les femmes et les hommes qui composent le collectif Villepreux Naturellement, de vous convier à plusieurs rencontres publiques afin de vous présenter notre équipe, nos grandes priorités et vous permettre de participer au projet citoyen que nous entendons porter, avec vous, pour la ville de demain !

RENCONTRES CIToYENNES D’éCHANGE

PRéSENTATION DE NOTRE éQUIPE ET PROGRAMME

Jeudi 12 mars à 19h30

École Jean de la Fontaine 2 avenue de Franche-Comté

CONTACT

Participez au projet citoyen Villepreux naturellement !
Nous pouvons vous aider à organiser votre procuration

Retrouvez notre actualité et nos prochains événements en nous suivant sur les réseaux sociaux et n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact ci-dessous .